Parcours grimpant

graphisme végétal
2018 - Appel à Projet FAIRE 2018 (projet non retenu)


Ce projet s’applique aux côtés des immeubles parisiens qui sont aujourd’hui assez peu valorisés, laissant de grands murs vierges. Il reste encore quelques trompe-l’œil anciens, gardés précieusement, qui, bien souvent, représentent un environnement très végétal.

Mon projet repose sur mes expérimentations industrielles, réalisées avec l'entreprise Mavil. J’ai développé un système très simple constitué de standards et pouvant être adapté à chaque mur sur lequel il se destine. Placé à la vertical, le chemin de câble devient un grillage qui maintient des végétaux. Deux possibilités techniques existent.

La première est un mur végétal hydroponique, avec un substrat artificiel et une irrigation continue. Le substrat est maintenu entre le grillage (qui laisse les végétaux sortir) et la tôle (sur laquelle est fixé le système d’irrigation.) 
Ce système nécessite une arrivée d’eau, ainsi qu’un système de pompe et peut être énergivore et plus complexe à implanter. 
Le second est basé sur le treillis classique permettant d’accrocher des végétaux. Un substrat naturel est alors attaché à plusieurs endroits et les plantes (vivaces comme le lierre, le jasmin, la glycine etc…) se développent le long de la structure. Cette seconde solution évolutive est moins dense mais permet une installation simplifiée et à moindre coût. 

L’enjeu reste de développer des éléments complètement indépendants des immeubles et de respecter au maximum le support de fixation. 
Enfin, ce système permettra l’insertion d’une réelle biodiversité pouvant accueillir oiseaux, abeilles, insectes etc. Une solution contemporaine en écho avec la traditionnelle décoration murale des serres en perspective, la nature en plus. 

untitled.909.jpg
untitled.934.jpg
untitled.88.jpg

Techniques possibles

1/ Bac et substrat naturel, plantes grimpantes - 2/ Système hydroponique. 

untitled.910.jpg
untitled.85.jpg

Propositions

Décors végétalisé / modélisation 3d Paris 12e.